Pourquoi faire assurer son chiot ?

faire assurer son chiot

L’adoption d’un chiot implique de la part de son propriétaire quelques responsabilités. En réalité, tout comme l’être humain, l’animal de compagnie est aussi soumis à certains impondérables de la vie. Pour préserver alors sa santé, il est nécessaire de régulièrement recourir à un vétérinaire. Bien que les frais de santé d’un chien ne soient pas généralement trop élevés, il existe cependant certains cas un peu graves exigeant des soins plus coûteux. C’est précisément pour ces exceptions qu’une assurance pour votre chiot peut être d’une grand utilité.

Est-il vraiment nécessaire d’assurer son chiot ?

D’abord, notons que l’assurance d’un chiot ne constitue pas une obligation, mais plutôt un choix. Il est cependant bénéfique à tout propriétaire d’opter pour ledit choix au vu des nombreux avantages qu’il comporte. D’une manière générale, même quand votre toutou est physiquement bien portant, l’idéal est de consulter un vétérinaire pour un bilan sanitaire annuel. Cela permet de mettre votre carnivore domestique à l’abri d’éventuels maux. Ces diagnostics sont d’ordinaire très peu coûteux, car il s’agit entre autres de vaccin et d’autres soins préventifs. Bien que le tarif pour cette procédure varie selon le vétérinaire, il ne dépasse pas 50 euros.

Cependant, certains cas imprévus exigent bien plus que cette somme. Il s’agit notamment :

  • de l’intoxication alimentaire,
  • des maladies de peau,
  • de l’otite,
  • du cancer,
  • de la morsure provoquée par une bagarre entre chiens, etc.

Pour la plupart de ces cas, il faut dépenser des centaines, voire des milliers d’euros pour assurer les soins. D’ailleurs, certains propriétaires, dans l’incapacité de faire face aux dépenses onéreuses des traitements, se résolvent à l’acte désespéré d’euthanasie afin d’abréger les souffrances de leur compagnon à quatre pattes. C’est pour parer à ces éventualités qu’il est opportun de souscrire à une assurance pour son chien.

En effet, les compagnies d’assurances ont pour rôle d’alléger les charges financières du propriétaire. Ceci s’opère par le remboursement des frais de soins et de médicaments de l’animal. Vous ne serez plus ainsi soumis à l’anxiété financière liée à la santé de votre animal aux fins de lui procurer de meilleurs soins en cas de maladies graves.

En outre, hormis son rôle financier, l’assurance dédiée à la santé d’un chiot a des attributs accompagnateurs. De fait, votre compagnie d’assurance animalière est susceptible de vous fournir des conseils et des renseignements sur des sujets tels que : l’alimentation du chien, les formalités administratives liées à chaque étape de sa croissance, les conditions sanitaires adéquates, etc.

Comment fonctionne l’assurance pour chiot ?

Il faut remarquer que l’assurance animale est quelque peu à l’image de notre couverture sociale. La souscription s’effectue par cotisation mensuelle ou annuelle. Les compagnies d’assurances proposent généralement plusieurs formules aux propriétaires. Les coûts relatifs à chaque formule varient en fonction du niveau de prise en charge en cas de maladies ou d’accidents. Selon le type de contrat, l’assurance est susceptible de rembourser totalement ou partiellement la facture des soins. Par ailleurs, les assureurs proposent des garanties couvrant les coûts de consultation auprès des vétérinaires.

Cesdites garanties incluent également les frais de médicaments, d’hospitalisation, et même en cas de décès éventuel de l’animal, elles couvrent également les obsèques.
Il faudra aussi ajouter qu’à l’instar de tout contrat d’assurance, celui dédié au chien porte une spécificité. Il s’agit du délai de carence qui varie en considération de l’état de santé de l’animal.

Quelles sont les conditions pour faire assurer son chiot ?

D’une manière générale, les conditions d’assurance d’un chiot sont presque les mêmes. Les compagnies d’assurances tiennent compte de l’âge de l’animal. Ainsi, il faudrait que votre chiot soit au minimum âgé de 3 mois. Ce dernier doit également être en bon état de santé au moment de la signature du contrat. Il doit en outre être vacciné contre certaines maladies telles que : l’hépatite de Rubarth, la parvovirose canine, la maladie de Carré, etc.

En définitive, il faut retenir qu’il est important et avantageux d’assurer son chien ou son chien. Cette formalité permet de réduire les coûts liés aux soins à administrer à l’animal. Elle permet aussi au propriétaire de bénéficier de sages conseils de la part des structures d’assurance.

Add Comment

Click here to post a comment